Comment bien choisir ses bâtons de randonnée

Comment bien choisir ses bâtons de randonnée

Comment bien choisir ses bâtons de randonnée

Napoleon Hill

“Le chemin vers la réussite passe par l’apprentissage continu de nouvelles connaissances.”

Introduction, comment bien choisir ses bâtons de randonnée

Au début

C’était au début de l’automne, j’étais assez jeune encore ^^. On était en week-end en frontière italienne avec un copain. Il m’avait demandé avant de venir si je voulais passer une nuit en montagne en pleine nature. Comme j’adore les découvertes, j’ai accepté ! 🙂
J’ai pris un sac, rempli ce que je pouvais dedans sans me rendre compte que je faisais ma première rando’ ^^. En arrivant, au milieu de ces grands espaces de verdure. Je voyais pour la première fois une montagne en été et rien que ça, c’était fou. 

Finalement..


On commence, je le vois sortir des bâtons de marche. Bien sûr, je me suis moqué en un instant ! ( rolala c’est beau la jeunesse ^^ ). Et sa réponse fût juste « T’as pas pris de bâton ? Tu vas en chier ! ».
Moi qui sortais de mes compét’, très sportif à l’époque, j’ai pensé  » pfff y me connais pas lui » ( lol..).
Au final, j’ai fait à peine 10 minute avec mon gros sac, que j’ai dû nous arrêter pour ramasser et tailler une branche de bonne taille parce que je sentais que je n’arriverai jamais au bout à ce niveau là..
En conclusion, ne sous-estimez pas les bâtons de marche !

Ca sert à quoi des bâtons concrètement ?

D’une part, les bâtons vont m’apporter un soutien physique lors de ma marche. Et d’autre part, ils vont m’apporter un soutien physiologique.
En gros, mes bâtons me servent à :

  • Réduire l’impact musculaire. Je force sur mes bras pour monter du coup la charge pousser par mes jambes est réduite.
  • Moins de fatigue. Je répartis mieux mon énergie donc, je me fatigue moins.
  • Augmente mon équilibre et ma stabilité. Bien sûr, ça nous est tous arrivé de perdre l’équilibre sur de la caillasse ou même par fatigue. Les bâtons rattrapent ces petits couacs 😉
Comment bien choisir ses bâtons de randonnée

Le choix des « brins » pour mes bâtons de randonnée

Pour commencer, qu’est-ce qu’un « brin » ? En gros, un brin, c’est une tige. Un bâton simple (ou fixe), qu’on ne peut pas rétracter est constitué d’une tige. C’est donc un bâton à un brin.
Ceux qui sont télescopiques, sont constitués de deux ou trois tiges. Elles sont en trois morceaux, on dit alors qu’ils sont en 2 ou 3 brins.

1 Brin

Les monobrins sont les bâtons les plus solides et les plus légers. En effet, ils sont faits d’un seul tube et n’ont donc pas la fragilité que peuvent avoir les multibrins au niveau des « articulations ». Ils seront également plus souples de par la taille du tube et léger par le manque de fixation. Par ailleurs, ils seront très encombrants, mais aussi sans réglage de hauteur.

Ceux sont des bâtons plus pour de la marche en terrain plat et court.

2 Brins

Ce sont les plus polyvalents. Comme tout entre deux, ces bâtons ont pris les qualités de ses deux confrères. En effet, il est à la fois résistant, car il n’a qu’une articulation. Mais il est aussi réglable et plus compact que le monobrin mais moins léger et souple.

Ces bâtons de marche sont assez pratiques quand on veut un modèle vraiment polyvalent. 

3 Brins télescopiques

Comment bien choisir ses bâtons de randonnée

Je vous présente mes bâtons 3 brins télescopiques ! J’ai opté pour ce modèle, car ils étaient très compacts. Ils sont certes moins légers et solides, mais comme je compte faire de grosses randonnées et que je vise plutôt les sentiers escarpés, je voulais qu’ils soient réglables (donc au moins 2 brins) et très compacts pour pouvoir aller sur mes deux sacs.
Cliquer ici pour savoir comment choisir votre sac à dos de randonnée 😉
Leur défaut est qu’ils sont plus lourd et moins résistant que les modèles présentés ci-dessus, mais ils ne sont pas non plus fragiles !  

3 Brins en « Z »

Ce sont à peu près les mêmes caractéristiques que son frérot télescopique. À ceci près qu’ils ne sont pour la plus part pas réglable en hauteur, mais sont encore plus compacts.

Autre caractéristique, pour bien choisir ses bâtons de randonnée

Le serrage

Il existe différents serrages pour vos bâtons multibrins.

  • Par clips pour moi, ce sont les plus pratiques.
  • Par serrage, ils sont plus légers, car il n’y a pas besoin de rajouter de la matière pour le tenir.
  • Où encore par corde renforcé intérieur, mais dans ce cas, ils ne seront pas réglables.

La rondelle

Vous pouvez utiliser des rondelles à positionner au-dessus de la pointe. Vous pouvez en mettre une grosse qui sera bien utile dans la neige ou alors, une plus petite qui servira plus pour ne pas coincer votre pointe dans les pierres.

Les pointes

Il existe plusieurs types de pointe, mais la plupart du temps, vous trouverez des pointes rondes. Par contre, il est important de savoir que les pointes sont à utiliser sur sol « mou » si vous marchez sur le goudron mettez un adaptateur en caoutchouc pour ne pas abîmer ni vos pointes (qui ont une durée de vie) ni la route.
D’ailleurs, si vous voulez des pointes qui dure dans le temps, misé plus sur celles en tungstène plutôt qu’en acier.

Les matériaux

Les bâtons sont en général fait soit en alliage d’aluminium soit en carbone et parfois les deux.

Aluminium Carbone
Les +
Pas cher
Résistant
Bon rapport qualité/prix
Les +
Léger
Absorbe bien les chocs
Les –
L’alu’ est plus lourd que le carbone
Les –
Plus fragile, le carbone se casse là ou l’alu’ plie

La dragonne

Il ne faut pas sous-estimer ce petit objet. En effet, ils n’ont pas pour vocation de juste les empêcher de tomber. Vous pouvez également vous en servir pour prendre appui dessus et soulager vos mains.
Le plus important est qu’ils soient réglables et que le serrage soit efficace. Au mieux, elles peuvent être rembourrées. 

Les poignets

Ils existent des poignets en caoutchouc, plastique ou liège. Avec chacune leur confort sans compter que chacune ne vieillira pas pareil.
Le liège isolera très bien, mais vieillira mal de par la transpiration.
Le plastique est résistant et isolant.
Le caoutchouc à quant à lui une grande souplesse et résistance.

Astuce pour choisir et/ou régler ses bâtons de randonnée

Mon astuce pour choisir ou régler mes bâtons de marche. Vous devez vous tenir droit, les coudes le long du corps. Ensuite, positionnez votre bâton à la verticale, l’angle de vos bras doivent être à 90° soit un angle droit 😉

Pour conclure

En conclusion, comment choisir ses bâtons de randonnée, c’est simple. Selon vos parcours, choisissez le nombre de brins. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à comparer vos besoins et la fréquence de vos sorties.
De plus, je vous laisse un lien vers une boutique spécialisé qui vend et vous renseigne sur les bâtons pour tous les sports ici 🙂

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous servira. Je vous invite à me laisser en commentaire quelles sont les bâtons que vous utilisez ou ce que vous aimeriez bien vous prendre 🙂

Ici je vous laisse un lien vers un poncho que j’aurais pu conseiller à mes proches. C’est un exemple avec un bon rapport qualité/prix (en me basant sur les commentaires et la description).

Note : tous les liens de cet article pointant vers Amazon sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit chaque semaine. Merci à vous !

Spread the love

12 réponses

  1. rmibonnet dit :

    Mine de rien, le choix d’un bâton, ne doit pas être pris à la légère. Car selon le type de traversée, et le temps qu’on va y passer, autant bien les choisir 😉

    • Rozal dit :

      Exactement et ce n’est vraiment pas une aide à négliger ! ^^

  2. Sophie dit :

    Encore un autre classique de la rando à bien choisir! C est un très bon article pour faciliter le choix des bâtons de randonnées (car c est pas toujours évident de s y retrouver!).

    • Rozal dit :

      Merci beaucoup ! 🙂
      Comme tout les articles, on a beaucoup de choix et ce n’est jamais facile de s’y retrouver

  3. Mathieu dit :

    Merci pour cet article qui a coup sûr va me servir !

  4. VESCO dit :

    Bien que pas très fan des bâtons, à la lecture de cet article, je vais réfléchir 🙂
    Pour être complet il faut aussi dire que des bâtons, c’est un peu de poids et d’encombrement en plus, et que le fait d’avoir des bâtons aux mains peu aussi gêner des gestes, comme par exemple prendre une photo, prendre sa gourde pour boire …
    Mais bon, à voir. Les côtés positifs semblent importants pour la pratique de la rando 🙂

    • Rozal dit :

      Tu as plus d’expérience que moi mais sincèrement je t’invite à être un bon sceptique. Emprunte les bâtons d’un copain pour essayer sur un parcours avec du dénivelé et ton sac et juge par toi même :).
      N’hésite pas revenir me dire ce que tu en as pensé que ça t’ais plu ou non 🙂

  5. eric dit :

    En tant que marcheur nordique, le choix des bâtons est essentiel et les miens sont en carbone, ajustable et avec une dragonne qui se porte comme un gant … pour le reste tout est très bien expliqué dans l’article.

  6. Vincent dit :

    Merci pour ce nouvel article axé équipement. Même si je comprends mieux l’ensemble des détails auxquels faire attention, prévois-tu à terme de proposer des comparatifs produits ? Telle type de rando, tels bâtons recommandés pour tel niveau ?

    Difficile en effet de se faire une idée une fois en magasin.

    • Rozal dit :

      oui c’est pas bête ca pourrait aider je pourrais faire un équipement type, j’en prend bonne note 😉 merci 🙂

Laissez un commentaire