Kit de réparation de randonneur, 11 super outils indispensables

Kit de réparation de randonneur, 11 super outils indispensables

Kit de réparation de randonneur, 11 super outils indispensables

Oscar Wilde

L’expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs

Introduction, Kit de réparation de randonneur

Au début

Un jour en plein été, j’étais assez jeune encore, je devais avoir 23 ans à tout casser. Les copains sont venus me chercher pour faire un basket dans ma ville. Malgré les températures élevées, il ne m’a pas fallu longtemps pour me décider à les accompagner. Jeune et insouciant, j’ai pris la première paire de chaussures qui me passe sous la main, en l’occurrence des chaussures de running. En quoi est-ce important le fait que j’utilise des chaussures qui sont faites uniquement pour avancer? Que je fasse un sport qui utilise beaucoup les contre-pieds? Que la chaleur écrasante de l’été (oui, à cette époque, les étés étaient encore chauds ^^) avait chauffé le goudron?

Par la suite

Tout simplement, ma semelle n’a pas tenu le coup ! Je suis rentré chez moi avec ma semelle qui essayait de se barrer et mes doigts de pieds qui lui disaient  » stp t’en va pas, on est rien sans toi ! » Outre le coté ridicule de traversée son village d’enfance avec une semelle à moitié décollé et qui faisait « coucou » à toute personne que l’on croisait. J’ai également, énormément galéré à marcher.
On se remémorait ce souvenir avec les copains et m’est venu la pensée « Et si ça m’était arrivé pendant une randonnée? ». Je me suis donc penché sur la question pour que nous soyons préparés au mieux en cas de pépin.  

Comment faire mon kit de réparation de randonnée

Encore une fois, comme pour la plupart des sujets que j’ai pu traiter sur mon blog. Il n’y a pas de recette miracle ! Je ne vais pas constituer mon kit de réparation de la même manière si je pars pour quelques heures, à la journée, en refuge ou en bivouac. De plus, nous n’allons pas forcément ramener le même matériel. C’est comme pour faire sa trousse de secours, chacun ses besoins, chacun sa trousse. Cliquez ici pour voir comment faire sa trousse de secours.

Je vais donc vous donner ici une idée de ce que vous pouvez mettre dans votre boite. Pour certains, vous retirerez du matériel alors que pour d’autres, vous en rajouterez. Chacun ses techniques ;).
Le secret et de toujours s’imaginer ce qu’il pourrait se passer et comment y faire face. 

Mes 11 outils indispensables pour mon kit de réparation de randonnée

  1. Du scotch (type duct tape)
    Je parle ici du gros rouleau de scotch gris. Il peut avoir plusieurs utilités. Entre autres, si ma semelle se décolle, je pourrais déjà la rafistoler un minimum ^^.
  2. Du fil et une aiguille
    Bon bah, ça coule de source, même si on n’est pas ici pour faire du tricot, il peut être très utile de savoir raccommoder une lanière ou une bretelle, etc.. Pas besoin de me dire  » mais moi, je ne sais pas coudre ». On ne parle pas ici de faire une œuvre d’art et d’en faire son métier ^^, mais juste de pouvoir grossièrement raccrocher quelques tissus. (Prenez quand même un fil assez résistant 😉 ).
  3. Une bande de tissu autocollante
    Il existe des grosses bandes de tissu assez pratique pour réparer des déchirures. Par exemple, si une branche fait une entaille à votre tente, ce sera plus pratique que de recoudre ^^.
  4. De la cordelette
    C’est un peu le même principe que le scotch. Ça peut servir à beaucoup de choses, surtout si vous connaissez la clé pour faire des nœuds. 
  5. Fil métallique de couture
    Sur le même principe, il permet des réparations plus solides qu’avec du fil ou de la cordelette.
  6. De la rustine
    Très important, surtout si vous utilisez un matériel étanche ou gonflable, c’est même indispensable.
  7. De la glu
    Pareil que pour ses confrères scotch et cordelette ça peut servir à beaucoup de chose comme recoller un bout de semelle.
  8. Du silicone
    Un peu de silicone peut également servir pour imperméabiliser une déchirure sur une tente ou un poncho. Ce n’est pas la réparation du siècle, mais ça pourra tenir au moins jusqu’au retour.
  9. Des élastiques
    En prendre une petite poignée ne va pas changer la face du monde et ça peut vous être utile pour plein de choses. Le rapport poids/utilité n’est vraiment pas mauvais.
  10. Des colliers de serrage (type collier rilsan)
    Encore une fois, ce n’est pas très lourd, mais c’est très résistant et ça peut vous aider pour renforcer vos réparations.
  11. Un couteau/ciseaux
    L’outil le plus indispensable pour une rando’ à mon avis reste le couteau. Il vous servira pour vos réparations, cuisine, pour votre trousse de secours, etc..   
Kit de réparation de randonneur, 11 super outils indispensables
Voilà la clé pour faire des nœuds.. Je crois que c’est ma blague la plus nulle.. mettez moi  » bouh ! » dans les commentaires si vous êtes d’accord ^^

S’il vous reste de la place

Il est possible de compléter cette liste par deux outils

  • Un tube en métal. Qui pourra vous servir si un des arceaux vous lâche, mais il faudra être capable de le remplacer.
  • Un bracelet de survie. Ces petits bracelets sont constitués d’une cordelette qui peut aller de 2 m à 5 m. Il peut être muni d’une pierre à feu, d’un sifflet et pour certain d’une boussole. Le tout pour un poids et un encombrement très faible.  
Kit de réparation de randonneur, 11 super outils indispensables

Attention bonus, faire une ligature avec sa cordelette 🙂

Alors, en cas de fissure ou de casse d’un de vos arceaux. Certainement, le plus gros ennuie que l’on puisse avoir durant une sortie en bivouac. Je vais essayer de vous montrer comment faire une ligature (un truc de pêcheur à priori ^^). On s’en servira pour renforcer une fissure ou alors, pour faire tenir une « attelle » à notre arceau.
Bien sûr pour l’exemple j’en ai fait un petit et je n’ai pas pété d’arceaux juste pour vérifier cette technique ^^. Mais au moins, je pourrais tenter quelque chose.

  • Faites une boucle (assez longue) et posez là sur votre arceau
  • Faites le tour de la tige et de votre boucle du bas vers le haut autant de fois que nécessaire pour couvrir la fissure ou l’attelle tout en serrant les boucles
  • Passez le bout de la cordelette dans la boucle
  • Pour terminer, tirer sur les deux ficelles pour que la barre soit bien serrée.

Pour conclure

En conclusion, il faut garder en tête que ceci n’est pas censé servir. C’est le même principe que la roue de secours, la ceinture de sécurité ou les airbags en voiture. Ils sont là au cas où et ne servent en général pas.
Mais si un jour, il vous arrive une tuile, vous serez bien content de vous être encombré de quelques grammes.
Pour faire votre propre kit de réparation de randonnée, imaginez-vous tout simplement les ennuies que vous pouvez rencontrer et trouvez une solution avant le départ. Ça vous servira même en dehors de la rando’ 🙂
En général, il vous suffit d’aller dans un magasin de bricolage pour trouver la plupart des articles dont vous pourrez avoir besoin comme « Bricot dépot« 

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous serviraJe vous invite à me laisser en commentaire si vous trouvez ce genre de boite utile non et si oui qu’avez vous en plus ou moins dans votre propre kit de réparation de randonneur. 🙂

Spread the love

6 réponses

  1. VESCO dit :

    Merci ami randonneur, encore un article détaillé, complet et utile ! Moi qui suis en permanence là chasse au poids, ces objets ne sont pas très lourds et ça vaut la peine de réfléchir en vue de les amener, quand même 🙂 Je rajouterai même qu’il faut s’équiper d’épingle à nourrices pour, par exemple consolider un bandage ou attacher au sac à dos, des vêtements qu’on veut sécher tout en marchant 🙂
    En tous cas, merci !

    • Rozal dit :

      Merci de ton partage ! 🙂
      J’ai hésité à marquer  » les épingles » mais comme elles devraient déjà être dans la trousse de secours j’ai pas voulu faire de doublon ^^

  2. Thevenin dit :

    Coucou Nicolas ! Tout est très bien pensé ! Bravo
    Pour les randonneurs sur plusieurs jours tes conseils me semblent très judicieux 🤩!

  3. Sandy C. dit :

    De la glue, des rustines… Wow, on est presque dans le survivalisme, non? ^^
    Article super intéressant, comme celui sur les moyens de trouver une bonne rando. Merci pour ces bons tuyaux !

    • Rozal dit :

      Lol limite, mais si ton matelas à une crevaison à mi chemin ça peut être utile ^^
      C’est toujours un plaisir ! 🙂

Laissez un commentaire