Trousse de secours de randonnée, comment la faire ?

Trousse de secours de randonnée, comment la faire ?

Comment la faire cette trousse de secours de randonnée ??
En voilà une question pas évidente. Je vais essayer d’y répondre au mieux pour que vous puissiez sortir le plus rassuré possible et surtout en prenant le moins de risque.

Trousse de secours de randonnée, comment la faire ?
Introduction

RAPPEL IMPORTANT


Les médicaments sont strictement personnels et ne peuvent être proposés à autrui, sous peine d’exercice illégal de la médecine et/ou de la pharmacie. Les « médications conseils », délivrés par le pharmacien sans ordonnance, sont absorbés sous l’entière responsabilité de celui qui en use. Les médicaments sur prescription médicale ne conviennent qu’à la personne pour laquelle ils sont été prescrits, et selon l’ordonnance médicale.

Pour commencer, je voudrais que vous compreniez que je ne donne pas une liste qui soit idéale ou universel, car ça n’existe pas ! Je ne donne qu’une liste de matériels que j’utilise. Chacun doit faire sa propre trousse de secours. Non seulement, je ne connais pas vos besoins médicaux, ni vos allergies. De plus, je voudrais rajouter que vous ne devez avoir que des médicaments que vous connaissez et maîtrisez.

Que mettre dans sa trousse de secours ?

S’adapter à ses besoins

Premièrement, je vous invite à prendre en compte vos besoins. Je dois me demander si j’ai des allergies, si je suis asthmatique ou diabétique, etc.. Puis, je remplis ma trousse en conséquence.
De plus, ma trousse va également dépendre de mon activité. J’aurai besoin de plus de matériels si je pars pour une semaine de rando’ que si je ne pars que 3 heures. Bien que, pour ma part, je ne la change pas. Je préfère prévenir que guérir. De plus, si je me perds, je pourrai avoir besoin de plus de médocs. Cliquez ici pour connaitre les bon reflexes si l’on se perd.
Qui plus est, chaque personne se soigne différemment. Certains préféreront des médicaments, d’autre attendre ou une tisane et autre grog.
Personnellement, j’ai acheté la mienne sur Amazon et je l’ai optimisé. 

Trousse de secours de randonnée, comment la faire ?

La trousse que j’ai reçu

Voici ce que j’ai reçu lors de mon achat.

Trousse de secours de randonnée, comment la faire ?
  • Un carnet
  • Lingette désinfectantes
  • Une pince
  • Ruban adhésif
  • Bande
  • compresse
  • pansement
  • ciseau
  • gant
  • épingle à nourrice

Ce que je rajoute

  • Antalgique ( type Efferalgan)
  • Savon liquide
  • Pansement ampoule
  • Médicament pour la diarrhée
  • Sucre
  • Tire tique
  • Couverture de survie
  • Sérum physiologique
  • Masque Covid

Le plus utile

En plus, je pense qu’il peut être judicieux de marquer certaines informations dans notre carnet. Tel que les traitements en cours, les allergies, dernière opération (si récente), le numéro du médecin traitant si besoin, etc..
Ainsi qu’une fiche mémo des premiers secours. On a beau les connaître, dans la précipitation et avec le stress. On ne pense pas à tout.
Par ailleurs, lorsque l’on part faire des randonnées et que l’on va se retrouver loin des secours. Je pense qu’il est encore une fois judicieux de s’intéresser au premier secours. Tel que le PSC1 qui est une formation de premier secours donner par les pompiers. Cliquez ici pour en savoir plus.

Pour conclure

Les trousses comme celle que j’ai achetée sont un très bon point de départ pour se créer sa propre poche.
Encore une fois, il n’y a pas de liste parfaite. Vous allez la modifier avec le temps. D’une part, vous allez chercher à tout avoir pour prévenir du plus de maux possible. D’autre part, vous allez chercher à optimiser le poids de votre sacoche tout en gardant son efficacité. 

J’espère que cet article vous a plu. Par ailleurs, je vous invite à me laisser en commentaire les « plus » que vous avez dans votre trousse de secours. Ça pourrait nous servir à tous ! 🙂 

Spread the love

Laissez un commentaire