Comment garder son sang froid en randonnée ?

Comment garder son sang froid en randonnée ?

Cliquez sur « Play » pour écouter ce podcast ou faites un clic droit ici puis cliquez sur télécharger pour l’écouter via votre téléphone ou tablette par exemple.

comment garder son sang froid

Sénèque

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.

Comment garder son sang froid en randonnée ?
Lorsque vous vous perdez, blessez ou cassez votre matériel, etc.. Nous avons tous eu droit à nos moments de stress. Mais on sait que le mieux est de garder son sang froid. Facile à dire, mais comment fait-on cela ??
Je vous donnerai dans cet article les méthodes que j’utilise. Je vous raconterai à la fin les quelques mésaventures qui ont pu m’arriver et comment je m’en suis sorti.
Vous êtes invité à poursuivre votre lecture si vous voulez en savoir plus 😉

Les techniques pour garder son sang froid

1. Se préparer à une perte de sang froid

Pour commencer, il faut émettre des hypothèses. C’est-à-dire, qu’il faut connaître nos points faibles. Que peut-il nous arriver pour que nous perdions notre sang froid ? Par exemple : 

  • On peut se perdre.
  • Ou encore, se blesser.
  • Croiser des animaux dangereux.
  • Voire même, des loups.
  • Casser son matériel comme son sac, tente, bâtons etc..

Et j’en passe..
Une fois que nous avons identifié nos craintes. Nous devons nous préparer à y faire face ! Pour chaque problème, il y a une solution. Pour reprendre ces exemples :

Si déjà, vous êtes bien préparé, moins de chose vous feront peur.
D’ailleurs, vous deviendrez plus créatif, concentré et cela favorise la résolution de problème. D’après des chercheurs de l’université du Kansas et de l’Utah qui ont constaté qu’après plusieurs jours en pleine nature sans téléphone portable la créativité augmentait de 50% ainsi que la capacité à trouver des solutions en cas de problème.
Cliquez ici pour voir cette étude.

2. Gardez le silence

En effet, lorsque c’est possible bien entendu.. Il faut rester silencieux, c’est-à-dire, ne pas dire un mot pour éviter les réactions à chaud.
On a tous une fois, eu des mots qui ont dépassé nos pensées. Donc, si on veut éviter de faire des reproches trop rapides, il faut se taire. Vous éviterez ainsi, de froisser les personnes qui vous entourent et donc, de devoir gérer d’autres problèmes en sus.

3. Respirez

La respiration est certainement la clé ultime pour garder son sang froid. Commencez par vous asseoir, il faut réduire les battements de son cœur et pour cela, il faut ralentir sa respiration. Lorsque je rencontre un problème, je prends toujours deux grandes inspirations avant de commencer à réagir. Vous pouvez pratiquer la « cohérence cardiaque ».

Qu’est-ce que la cohérence cardiaque ?

D’une part, vous avez votre respiration et d’autre part, vous avez vos battements de cœur. L’un ne s’accélère pas sans l’autre. Le but du jeu est de ralentir le seul que vous maitrisez, c’est-à-dire, le souffle. Plus votre pouls ralenti plus votre stress diminue. Comment ça fonctionne ? (D’après Santé Magasine)

  1. Pour commencer, inspirez pendant 5 secondes.
  2. Ensuite, expirez pendant 5 secondes.
  3. Pour finir, répétez ces respirations 5 fois. Sois, 6 fois en tout donc, pendant un total de 1 minute.

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à visiter ce =>site<=

4. Calmez votre esprit

Encore une fois, dans la mesure du possible, c’est évident.
Il est important de rester calme et pour cela, chacun sa méthode. Certains, chanteront pendant que d’autre, feront des squats, mangeront, voire même compteront.
Il faut bien comprendre le principe, c’est de se calmer. Faites ce qui marche pour VOUS. Si vous ne savez pas encore ce qui fonctionne pour vous calmer, essayez en !
Le but secondaire de cette méthode est aussi de prendre un peu de votre temps, moins vous réagissez à chaud et mieux vous réagirez. 

5. Faire une activité relaxante

Si, votre source de stress le permet. Vous pouvez prendre le temps de pratiquer une activité relaxante. Je pense par exemple au Yoga, à la Sophrologie ou la pleine conscience. Ceux sont des pratiques qui ont déjà prouvé leurs bienfaits et sont reconnues pour calmer et apaiser le stress.
Vous pouvez même vous aider d’application comme « Petit BamBou ».

comment garder son sang froid

Pour conclure avec comment garder son sang froid

Nous arrivons au terme de cet article. Voici les éléments importants que vous devez absolument retenir pour savoir comment garder son sang froid :

  1. Vous préparez aux risques et trouver des solutions d’avance.
  2. Se taire quelques secondes et éviter les « je t’avais qu’il fallait tourner à gauche !! » ou « forcément, à taper dessus comme un bœuf, ça casse ! » qui ne ferait que rajouter de la tension supplémentaire et ne résoudrait rien.
  3. Respirez profondément et lentement.
  4. Détendez votre esprit. A moins qu’il n’y est le feu sinon, courez !
  5. Prenez quelques minutes pour faire une activité de relaxation.

Il m’est déjà arrivé de me perdre, voire même, de me tromper de chemin. Si j’ai réussi à garder mon sang-froid, c’est premièrement parce que j’étais préparé. Lors de mon bivouac au Mont Buet, nous avions loupé un chemin. Quand on s’en est rendu compte, pas de panique on s’est assis, respiré un bon coup et pris notre carte puis trouvé une solution pour rattraper notre chemin. Enfin de compte, quand on y réfléchit, il n’y a même pas eu le temps d’avoir un problème. On l’avait déjà résolu au moment où on a appris à lire une carte et se servir d’une boussole. D’où, le fait de se préparer qui est très important. 

Et vous quelles sont vos techniques secrètes pour garder votre sang froid ?? 🙂
N’hésitez pas à me laisser un commentaire, je prends le temps de lire et de répondre à chacun d’eux. 🙂
Pensez à télécharger votre check-list de randonnée pour ne plus rien oublier lors de vos sorties. Elle est modifiable, imprimable et vous pouvez même la cocher informatiquement.😉

Et n’oubliez pas, celui qui croit tout savoir n’apprend plus, Alors restez curieux ! ✌️

Spread the love

18 réponses

  1. En effet, rien de pire dans ce genre de situation que de s’énerver sur ses partenaires de rando, pour envenimer les choses ! (enfin, si c’est vraiment de leur faute par contre… !) On prend quelques secondes pour respirer, analyser la situation et on avise ! Et comme tu dis, s’il y a le feu… on court 😉

    • Rozal dit :

      Merci Mélanie de ton retour ! 🙂

      Oui c’est vraiment la pire chose pour reprendre son calme. Et même si l’autre avait vraiment tort ! :p
      D’abord on trouve la solution et après on se lâche 😉

  2. Des bons conseils ! Surtout que je randonne très souvent seule, et je ne peux donc compter que sur moi-même et des idées suffisamment claires pour faire face au problème… Au moins, ça m’évite d’avoir quelqu’un à engueuler 😉

    • Rozal dit :

      Merci Aline de ton retour 🙂
      Haha ! La meilleure solution ! Encore mieux que de garder le silence ! :p

  3. lucia dit :

    Effectivement, apprendre à garder son sang froid est la clé quelque soit la situation !

    • Rozal dit :

      Merci Aline de ton retour 🙂

      Exactement ! ça peut être en voiture, au travail ou autre c’est plus ou moins les mêmes méthodes et à force c’est de plus en plus facile 🙂

  4. Miss Obou dit :

    Je n’ai jamais eu l’occasion de perdre mon sang froid en randonnée! Pourtant, j’en aurais eu l’occasion! Lors d’une rando, on ne trouvait pas le chemin, mon téléphone n’avait plus de batterie et on avait déjà 3h de retard sur notre planning! Mais j’étais avec quelqu’un de top! On a rigolé de nos problème, on a ouvert une carte et trouvé un téléphone pour prévenir et le tour était joué!

    • Rozal dit :

      Merci de ton retour 🙂

      Rolala oui c’est une bonne occasion que tu as eu. Et si tu avais été seule, tu aurais réagi comment ? 😉

      • Miss Obou dit :

        Je n’aurais probablement pas autant papoté au point de louper le chemin! mdr! Mais sinon, effectivement, je n’en aurais pas mener large! Je crois que ce qui m’aurais le plus embêté c’est de ne pas pouvoir prévenir! Du coup, maintenant, j’emmène une batterie solaire pour recharger mon téléphone au cas où!

        • Rozal dit :

          haha T’as bien raison c’est la base la batterie de secours ! 🙂
          lol je comprends tellement.. je loupe tout à trop parler ^^

  5. flinterieur dit :

    Pour avoir déjà vécu un stress en randonnée, c’est bien savoir comment le gérer. Mon expérience m’a apprit à garder mon sang froid, à réfléchir avant d’agir et d’analyser la situation. On se fait souvent peur !

    • Rozal dit :

      Merci de ton retour 🙂

      Exactement, l’analyse est primordial. De plus, comme tu le dis, on prend en expérience et du coup, on perd de moins en moins son sang-froid 🙂

  6. isabelle dit :

    Oh là là, je sens que je pourrais un peu paniquer. Mais ces astuces sont supers. Je trouve que c’est une idée géniale de se préparer : qu’est ce que je fais si….Merci pour ce super article.

    • Rozal dit :

      Merci Isabelle de ton retour 🙂

      Ravi que tu es trouvé ça utile 🙂

  7. Sabine Ripamonti dit :

    Euh j’avoue me retrouver face à un loup… je ne suis pas sure de garder mon calme. Ou alors j’aurais été pétrifiée par la peur. Merci pour cet article « Mieux vaut prévenir que guérir » et je suis fan de la cohérence cardiaque.

    • Rozal dit :

      Merci Sabine de ton retour ! 🙂

      Je te rassure les chances de croiser un loup sont extrêmement faible, pas de panique à avoir 🙂 Mais oui, il est mieux de savoir quel problème on peut rencontrer et les résoudre par avance 😉
      Pratiques tu la cohérence cardiaque ? Qu’en penses-tu ?

  8. Anne Prudent dit :

    C’est vrai qu’avec l’expérience, on apprend à relativiser les problèmes. Mon astuce, c’est de me projeter dans le temps : est-ce que dans 5 ans, cet événement aura encore de l’importance ?. Si c’est non, c’est que ce n’est pas si grave que ça, alors zeeeen !!! Bon, je n’ai pas tester les rencontres avec les loups non plus…

    • Rozal dit :

      Merci Anne 🙂

      Ha ouii la fameuse technique des 10mn ? Si le problème n’existe plus dans 5ans alors pas la peine d’en parler plus de 10mn ^^

Laissez un commentaire